pas du chaliergues

 

"En créant de nouveaux habitats permettant à certaines espèces de migrer dans des régions éloignées de leur aire géographique d'origine, mais accueillant aussi des espèces locales d'associations voisines, l'homme a contribué à leur évolution, à la différentiation de nouveaux génotypes, voire à des phénomènes de spéciation (Lacourt, 1977). Après plusieurs siècles d'évolution, les associations de messicoles recèlent ainsi un patrimoine génétique disctinct et original, menacé aujourd'hui de disparition.. La responsabilité nationale dans la préservation de taxons microendémiques, tels que les tulipes de Savoie (Tulipa gesneriana) est majeure."

Plan national d'actions en faveur des plantes messicoles 2012-2017, CAMBECEDES J., 2012