L'auteur de ce blog, dans un mélange assumé d'inconséquence et de dilettantisme, fait parvenir à ses quelques lecteurs de plates excuses pour le peu d'assiduité dans la rédaction de billets (doux) ces temps ci. Les sujets pourtant ne manquent pas et les idées s'accumulent dans un tiroir numérique qui s'ouvrira tôt ou tard dans un feu d'artifice de considérations écologiques qui charmera par son ampleur les plus déçus d'entre vous. Petit pompier précautionneux, mettant en place des pétards parcimonieux, je redirige le lecteur frustré vers cet excellent article:

http://www.wildproject.fr/article-biapi.html

Merci, pardon.